RH EXPERTS : 8 allée Charlie Parker
78260 ACHERES

Tél :  +33 1 39 22 03 74 
Port : +33 6 62 66 03 74
skype : josephdiniz

Cliquez pour être appelé gratuitement


*Rappel gratuit
Votre numéro ne sera pas revendu.

Nous intervenons localement sur Paris, dans les Yvelines (en particulier à : Achères, Poissy, Conflans-Ste-Honorine, Eragny, Maisons-Laffitte, Saint-Germain-en-Laye, Carrières-sous-Poissy), ainsi que sur la France entière.

Vainqueur

Critères de qualité d'un Bilan de Compétences Publié le 09 août 2011 dans la rubrique Bilan de compétences

Le principal critère de qualité d'un Bilan de Compétences est la satisfaction du bénéficiaire tout de suite, à court et à moyen terme.

Il y a des critères formels d'un point de vue légal. Il est normal que le congé pour bilan de compétences soit financé pour faire un bilan de compétences et non pas pour faire toute autre chose. Il est normal aussi qu'au cours du bilan de compétences, le contenu soit le domaine professionnel et la préparation de l'avenir professionnel. Mais mis à part de formalisme de bon aloi, le grand critère c'est que le bilan de compétences vous fasse avancer d'un point de vue professionnel.

A ce titre, je suis assez inquiet de voir que dans le peu de littérature que j'ai pu trouver sur les suites du bilan de compétences, le taux de non réalisation des projets professionnels serait de l'ordre de 40% voire davantage. Je pense ici à l'étude de Michèle Saint-Jean, Le Bilan de Compétences, Des caractéristiques individuelles à l'accompagnement de l'implication dans le projet, Paris, L'Harmattan, 2002.

Il y a aussi des critères d'agrément des organismes. C'est bien que de telles contraintes existent de façon à ce qu'il n'y ait pas d'abus. Cependant, il faut être conscient aussi que l'agrément d'un organisme est aussi une "barrière à l'entrée" au sens économique du terme et que certaines conditions à l'époque d'internet deviennent caduques ou disproportionnées (je pense ici à l'obligation qui est faite aux organismes de disposer d'une salle de documentation. Il y davantage de documents disponibles au bout d'un écran relié à la toile que dans toutes les salles réunies de la Bibliothèque de France!)

Le référentiel publié sur le site du Fongecif est intéressant : il donne des "grands principes".

Les question de fond restent cependant toujours à débattre : avec quels critères doit-on juger d'un bilan de compétences et qui doit juger en dernier ressort. Quels sont les critères fondamentaux ? La mise en action ? La satisfaction professionnelle ultérieure ? À quel horizon ? Qui doit juger en dernier ressort ? Le bénéficiaire? L'organisme financeur? Un auditeur externe? Comment est évalué le dispositif "bilan de compétences" ? Quel est le bilan du bilan de compétences ? Quelles leçons ont été tirées et dans quelles circonstances?

Le formalisme se plaît bien dans l'examen formel des écrits, des indicateurs et des œuvres et il ne vas pas sans un certain rapport de pouvoir, même financier, dont il est bon d'être conscient.



Des suggestions, des questions ? Envoyez un mail en utilisant la page contact