RH EXPERTS : 8 allée Charlie Parker
78260 ACHERES

Tél :  +33 1 39 22 03 74 
Port : +33 6 62 66 03 74
skype : josephdiniz

Cliquez pour être appelé gratuitement


*Rappel gratuit
Votre numéro ne sera pas revendu.

Nous intervenons localement sur Paris, dans les Yvelines (en particulier à : Achères, Poissy, Conflans-Ste-Honorine, Eragny, Maisons-Laffitte, Saint-Germain-en-Laye, Carrières-sous-Poissy), ainsi que sur la France entière.

Vainqueur

Définition du Bilan de compétences : compléments

Le bilan de compétences peut se définir de plusieurs manières. Je passe à un comparatif de différentes façons de définir le bilan de compétences en fonction des critères choisis par le "définisseur".

"Le bilan de compétence est une action de formation professionnelle ayant pour but de permettre au salarié d'analyser ses capacités professionnelles et personnelles dans le but de définir un projet professionnel ou personnel et/ou un projet de formation." (source: http://www.jobintree.com/dictionnaire/definition-bilan-competences-26.html pris le 17/03/2011 à 14h)

Cette définition prend un point de vue légal : code du travail. L'accent est mis sur l'analyse "des capacités" et la construction d'un projet "professionnel et/ou personnel".

Par contre, trois critiques à l'égard de cette définition :

  1. cette définition parle de capacités et non pas de compétences. Normalement, il s'agit de deux concepts distincts bien que voisins : les capacités sont-elles un potentiel, une possibilité non encore mise en oeuvre ? Sont-elles le même concept que des aptitudes?
  2. Cette définition parle de projets personnels. Quels sont les projets personnels qui restent dans le domaine du bilan de compétences ? J'imagine que des projets personnels du domaine de la vie privée (choix de partenaire ou de logement pour ne prendre que deux exemples) sont hors du champ du bilan de compétences.
  3. Enfin que l'on ne s'y méprenne pas, il ne s'agit pas à proprement parler d'une action de formation au sens d'un enseignant et d'un enseigné, d'un formateur et d'un apprenant. C'est une action couverte par le chapitre "formation professionnelle" du code du travail mais le consultant n'a pas à donner des leçons au bénéficiaire du bilan de compétences sur la façon dont il veut gérér sa vie professionnelle et personnelle. Tout au plus, il contribue à la co-construction d'une analyse et d'un ou plusieurs projets.

"Le bilan de compétences a pour objectif de permettre à des travailleurs d'analyser leurs compétences professionnelles et personnelles ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation.

Il peut être accompli, sur proposition de l'employeur, avec le consentement du travailleur ou à l'initiative du travailleur.

Il est réalisé par un prestataire extérieur à l'entreprise, selon des étapes bien précises." (source : http://vosdroits.service-public.fr/F2282.xhtml consultée le 17/03/2011 à 14h10)

Cette dernière définition a comme avantage de balayer les terrains des compétences, celui des motivations, celui des aptitudes. La visée est la constuction d'un projet professionnel et/ou de formation. Le langage utilisé garde les traces de deux rôles opposés : l'employeur et le travailleur, comme si le travailleur n'employait pas et l'employeur ne travaillait pas. Le texte ne prévoit pas non plus en tant que tel que l'on fasse un bilan de compétences juste pour faire un point (un "career check-up"), juste pour voir où en est.

"Le bilan de compétences est un ensemble de tests et d'entretiens destinés à attester des compétences d'un individu" (source : http://www.editions-tissot.fr/droit-travail/dictionnaire-droit-travail-definition.aspx?idDef=202&definition=Bilan+de+compétences ).

Cette troisième définition définit le bilan de compétences par des pratiques (tests et entretiens) avec comme but "l'attestation". Une sorte de "diplôme" ? Le consultant dans le rôle d'un examinateur ? Est-ce un bilan ou un audit ? Le consultant est-il un "auditeur" ? Assermenté ?

"Démarche visant à déterminer et évaluer le parcours professionnel (expériences, diplômes, formation, …) et les objectifs du salarié. Le bilan de compétences peut faire suite à une démarche personnelle auprès d'un cabinet spécialisé ou il peut être proposé par le Pôle Emploi aux demandeurs d'emploi. Il a principalement pour but de permettre au salarié de faire le point sur son parcours, d'élaborer un projet professionnel et éventuellement d'envisager un perfectionnement ou une reconversion." (source : http://www.guide-du-travail.com/lexique/b/bilan-de-competences,,208.html )

Mais qui évalue quoi ? Ce n'est pas dit. Est-ce encore une démarche attestative ? Ou constructiviste ?