RH EXPERTS : 8 allée Charlie Parker
78260 ACHERES

Tél :  +33 1 39 22 03 74 
Port : +33 6 62 66 03 74
skype : josephdiniz

Cliquez pour être appelé gratuitement


*Rappel gratuit
Votre numéro ne sera pas revendu.

Nous intervenons localement sur Paris, dans les Yvelines (en particulier à : Achères, Poissy, Conflans-Ste-Honorine, Eragny, Maisons-Laffitte, Saint-Germain-en-Laye, Carrières-sous-Poissy), ainsi que sur la France entière.

Vainqueur

Méthodes et outils pratiqués pendant le Bilan de Compétences Publié le 09 août 2011 dans la rubrique Bilan de compétences

Le 1er et principal outil : l'entretien individuel

Les méthodes et outils utilisés pendant le Bilan de Compétences sont variées. Cependant la principale méthode et la plus utilisée tout au long du bilan de compétences est l'entretien individuel. Aussi la qualité d'un bilan de compétences dépend fondamentalement de la qualité du questionnement et de la qualité du dialogue engagé entre le bénéficiaire et le consultant. D'où l'importance aussi de la confiance réciproque entre personnes et du respect de la règle de rester centré sur la finalité professionnelle du bilan : la carrière professionnelle du bénéficiaire.

Le 2ème grand outil : la recherche d'information

Que ce soit par des entretiens auprès d'autres personnes, que ce soit par internet, par des livres ou des revues, que ce soit par la participation à des rencontres professionnelles la recherche d'information est le deuxième grand outil. Il permet de mieux connaître l'environnement, les opportunités, les possibilités. Cela permet aussi de mieux se connaître, car c'est en interagissant avec le milieu que nous nous découvrons davantage

Les tests de personnalité et de motivation

Outre l'entretien, il y a souvent la passation de quelques tests de personnalité ou d'intérêts et motivations professionnels. Le but est de mieux se connaître pour mieux se piloter dans sa propre carrière. Le but n'est pas psychométrique : comparer sa performance à celle des autres. Les interprétations des tests ne sont apportées qu'à titre indicatif, le bénéficiaire restant le dernier juge et le principal utilisateur des quelques indications apportées par les tests psychologiques.

À la fin, mais pas moindre : planifier des actions et agir!

Le bilan de compétences est fait pour l'action et non pas pour la connaissance spéculative. Le bilan ne pourra  être profitable pour le bénéficiaire qu'à condition que ce dernier planifie ses actions et agisse entre les séances. Le consultant sera là pour aider le bénéficiaire. Pas pour le remplacer.


Des suggestions, des questions ? Envoyez un mail en utilisant la page contact